Azerbaïdjan

CONCERT

Vendredi 28 juin
Café oriental, 21h30
Tarif : 15 €

Billetterie

Achetez vos billets en ligne sur www.fnac.com
Billetterie physique sur place tarifs

Les bardes ashiq du Shirvan

Musique, danse et poésie lyrique - 1h15

Ashiq

Bardes ashiq - DR

« Hautes montagnes aux rochers escarpés,
Je ne cesse de vous contempler,
En prendriez-vous ombrage
Que je ne me détournerais pas. »

 

Ashiq-Ustad Shamshir (1893-1980)

Entre chants d'amour et récits épiques, le barde des montagnes, l'ashiq, déclame sa poésie avec fierté et jovialité.

De tout temps, en tous lieux, la Parole du monde s'est incarnée dans celle, terrestre, du barde, du troubadour ou du griot. Ces artisans poètes, tout autant passeurs que pacificateurs, sont le trait d'union avec les forces de la nature, le divin indicible, la mémoire des lignées. Il revient à ces libres penseurs d'entretenir le foyer de l'âme collective. Ainsi l'ashiq azeri, garant d'une tradition populaire qui se joue du temps qui passe et jamais ne se lasse de célébrer l'art de vivre ! 

Chanteur, poète, instrumentiste, l'ashiq (littéralement « amoureux ») est investi d'un don divin, à l'instar du derviche soufi auquel on le compare volontiers. « Pour devenir ashiq et voyager de par le monde, il faut une grande connaissance, être poli et respectueux, savoir enseigner la vérité, combattre ses mauvaises pensées et faire le bien afin de gagner l'estime », chantait Ashiq Alasgar, célèbre poète du XIXe siècle.

La magnificence de la nature, modèle de générosité et de probité auquel le poète emprunte sans scrupules ; les irrésistibles inclinaisons de l'amour, ses passions fatales ; le crève-cœur des départs et des illusions perdues ; la vaillance des héros nationaux ou les combats sanglants des chefs de tribus ; le génie créateur du mystique... Les thèmes de prédilection du barde sont légion. Son art est tel celui du dramaturge : il consiste à donner une dimension surnaturelle aux faits, façon de biaiser les passions tristes.

Les poèmes en strophe composés entre le XVIIe et le XXe siècle renvoient à leur terroir de naissance et se déclinent selon des styles régionaux : Ganjabasar où l'on cultive l'exubérance, Borchaly, célèbre pour ses maîtres du luth saz ou encore la province nord du Shirvan dont sont originaires nos quatre invités.

La musique des ashiq shirvani se distingue par son style extraverti, ses chants enflammés où s'entrelacent poèmes bardiques et passages du mugham classique dont il est à la source. La voix légèrement rauque, mais souple dans les mélismes, dialogue avec un hautbois balaban au timbre mœlleux et aux accents tour à tour graves, mélancoliques ou enjoués, tandis que le rythme obsédant du luth saz est soutenu par le tambour et par le crépitement virtuose de deux petites timbales. Ainsi fleurissent ces textes raffinés et lyriques qui exhortent aux nobles sentiments et aux attitudes chevaleresques. 

Ashiq Ali Guliyev, né en 1988, est l'un des plus brillants bardes du Shirvan. Malgré son jeune âge, il est l'un des seuls à renouer avec une ancienne pratique de danse souvent abandonnée par ses aînés. Il partagera la scène avec Shirzad Fataliyev, maître révéré des hautbois (balaban, zurna) et de la flûte tutek, aussi à l'aise dans l'art du mugham que dans la tradition ashiq

---

Avec le soutien de l'Ambassade d'Azerbaïdjan en France

Ambassade Azerbaidjan

---

Ali Guliyev, chant, luth saz et danse
Shirzad Fataliyev, hautbois balaban et zurna, flûte tutek
Shohrat Aliyev, percussion nagara
Shamsi Fataliyev, percussion gosha nagara