Elever un serpent ou un lézard

Elever un serpent ou un lézard

Pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer à leur animal de compagnie, les reptiles peuvent être un choix « judicieux ». En effet, ils demandent par exemple moins d’affection que les chats, ou encore les chiens. Par ailleurs, certaines espèces ne demandent qu’à être nourri que peu fréquemment.

Mais si l’on adopte pour la première fois un reptile, et particulièrement les serpents et les lézards, certains « détails » ne doivent pas être négligés en fonction de l’espèce.

Par rapport aux serpents

S’il y a des reptiles qui demandent à être nourris le moins souvent, les serpents ont font bien partie. D’ailleurs, ils ne demandent pas beaucoup d’accessoires, une lampe et un chauffage pouvant suffire pour leur épanouissement.
Mais pour les débutants, il vaut mieux éviter certaines espèces pouvant être agressifs, de très grande taille, et un peu capricieux par rapport à l’alimentation. Les pythons molures, verts, réticulés, mais aussi de Seba sont alors déconseillé. L’Elaphe Guttata, de nature calme, qui n’est pas trop exigeant sur l’alimentation, peut alors être l’idéal. Sinon, il y a aussi l’Hétérodon, ou encore le Lampropeltis, dont la taille adulte est en dessous des 2 mètres.

Par rapport aux lézards

Parmi les sous-familles de lézards, les plus courantes sont les agamidés et les iguanidés, pouvant être tropicaux ou désertiques. Ils sont essentiellement insectivores, sauf l’iguane qui est végétarien. Pour ceux qui se lancent pour la première fois, il vaut mieux opter pour des agamidés ou iguanidés désertiques. En effet, les conditions tropicales (température, humidité…) sont plus difficiles à reconstituer dans un terrarium.
Dans tous les cas, s’il s’agit de lézard, la sous-famille des varanidés n’est pas très conseillé aux débutants. En effet, ils peuvent avoir des comportements changeants, outre notamment leur grande taille et leur exigence alimentaire (ce sont des carnivores et parfois même charognards).

Laisser un commentaire