Comment aider un enfant stressé ?

Le stress concerne autant les adultes que les enfants. Ce trouble hormonal qui se manifeste par le sentiment d’être dépassé par les événements atteint tout le monde. Pour aider leurs enfants à le surmonter, les parents disposent de quelques astuces. Découvrez-en davantage à travers les prochaines lignes.

Les jeux et les divertissements antistress

Bon nombre de spécialistes de la petite enfance suggèrent des jeux antistress. Ce sont des animations tout à fait à la portée des parents. Elles aident l’enfant à traverser une période difficile. Si ce dernier a l’âge de marcher de la table à l’évier, il faut essayer le programme des couverts. Le but est de détourner son attention. L’astuce consiste à déplacer les ustensiles de la salle à manger au lavabo, sans faire de bruit. Celui qui a émis un son quelconque a perdu.
Les bulles de savon sont plus faciles à réaliser. Il faut tout de même veiller à ce que le petit n’en avale pas. Les parents pourraient aussi inventer des ombres chinoises. Ce divertissement consiste à découper et à coller du carton. L’histoire que les adultes vont jouer avec les marionnettes devrait ensuite être captivante.

Il faut instaurer une bonne hygiène de vie

Quand le corps manque de vitamines, quelle qu’elle soit, il résiste moins au stress et à ses conséquences. Si l’enfant manque par exemple de vitamine D, il s’expose à la dépression. Donc, il faut laisser un enfant sortir aussi souvent que possible pour qu’il puisse profiter des bienfaits du soleil et pour que son corps produise assez de vitamine D. Pour le développement et la santé de l’enfant, il faut varier autant que possible son alimentation. Si l’enfant n’aime pas les légumes verts, les parents devront faire preuve d’ingéniosité pour l’inciter à en manger. Le fer qu’ils apportent est indispensable au bon fonctionnement du cerveau. Divers éléments nutritifs dont le magnésium et le calcium sont également importants pour l’enfant. Enfin, un enfant qui dort mieux est heureux. Alors, assurez-vous qu’il ait 8 heures de sommeil quotidien.

Des activités physiques qui renforcent la résistance

Les enfants peuvent commencer à faire du sport dès leur plus jeune âge. La pratique de certaines disciplines permet de préserver l’équilibre psychologique de l’enfant. De plus, il s’agit d’un moyen pour se dépenser. La libération d’endorphine et de dopamine procure un sentiment de bien-être à l’enfant. La natation, le vélo et la marche sont excellents pour la santé physique d’un enfant. Ils permettent aussi de remonter son moral s’il endure une situation stressante.
Dans tous les cas, il est important de parler de ce qui le stresse. La cause du problème pourrait être des camarades d’école trop agressifs, les railleries des autres, etc. Il revient aux parents de trouver un moyen pour régler la situation. S’il le faut, la consultation d’un psychologue peut être salutaire. La sophrologie peut également être envisagée. D’après stress.app, la sophrologie peut réduire le stress. Pour ceux qui souffrent de timidité, la formation auprès d’un coach en développement personnel pourrait être libératrice.

Laisser un commentaire